Cautioneo, la caution pour locataires qui rassure les propriétaires

16 décembre 2021


Signer un bail dans les grandes villes peut relever du parcours du combattant quand on ne dispose ni d’un contrat de travail à durée indéterminée ni d’un proche pouvant se porter caution. Pour aider les locataires aux parcours atypiques à convaincre les propriétaires, Cautioneo leur propose de souscrire une assurance. Julien Chenet, son fondateur, nous en dit plus. 

Pourriez-vous nous présenter Cautioneo ? 

David Edery et moi avons créé Cautioneo en 2018. À l’origine, nous travaillions tous les deux dans la banque. Nous habitions à Paris et beaucoup de personnes de notre entourage avaient du mal à trouver un appartement à louer alors qu’ils avaient des profils de qualité. Nous avons voulu apporter un moyen d’améliorer les choses et avons donc fondé Cautioneo.

Nous nous portons garant des locataires pour leur permettre de trouver plus facilement un appartement. Nous apportons la sécurité dont les propriétaires ont besoin pour accepter des profils potentiellement atypiques.

Aujourd’hui, quand on n’est pas en CDI et qu’on ne gagne pas trois fois le montant du loyer, il est très compliqué d’accéder à une location. Pourtant, les gens aspirent à plus de liberté au travail. Ils deviennent freelances, chefs d’entreprise ou changent d’emploi. Notre idée était de créer un modèle qui puisse s'adapter à l'évolution de la société et à l'évolution du monde professionnel.

En quoi votre offre est-elle novatrice ? 

La première innovation de Cautioneo c’est d’inverser le rapport entre locataire et propriétaire. Ce n’est pas le propriétaire qui prend une assurance, c’est le locataire qui fait la démarche d’apporter une garantie. Cela aide le candidat à valoriser son dossier et rassure le propriétaire. 

La deuxième, c’est que le parcours est totalement digital. Si aujourd’hui cela semble habituel, ça ne l’était pas du tout il y a quatre ans ! Nous pouvons même, avec l’accord du demandeur, nous connecter à son compte bancaire pour collecter les données dont nous avons besoin afin de valider son dossier.

Enfin, nous nous appuyons sur un système de scoring qui prend en compte de nombreux paramètres et notamment les allocations perçues par les locataires ou leur épargne. Grâce à ces éléments, nous pouvons assurer plus de profils et souvent pour des montants de loyer plus importants que ceux qu’ils avaient imaginé. 

Auriez-vous un cas client à partager ? 

Nous avons été sollicités par une femme de 35 ans, mère d’un enfant et en instance de divorce. Elle avait besoin de se reloger rapidement dans une grande ville. Elle souhaitait louer un T3 pour que sa fille puisse avoir sa propre chambre. Et elle ne pouvait pas demander à son père, qui était âgé, de se porter caution. 

Elle s’est donc connectée sur Cautioneo et a fait sa demande de garantie. Après avoir répondu à des questions sur sa situation professionnelle, ses revenus, son épargne, elle a obtenu un accord de principe immédiat en quelques secondes. Elle nous a ensuite transmis les documents justificatifs avant de recevoir son accord par mail et par SMS au bout de 24 heures. Elle a pu ensuite le présenter aux agents immobiliers pour appuyer son dossier et signer son bail. 

Quel est le coût de ce service ?

C’est le locataire qui paye la cotisation. Elle représente entre 2,9 % et 3,5 % du montant du loyer. Le paiement n’est dû que lorsque l’occupant entre dans son logement et commence à régler son loyer. 

Que se passe-t-il en cas de loyer impayé ? 

Notre taux d’impayés est extrêmement bas ! Nos locataires sont très engagés et honorent leurs obligations. Mais, lorsque cela arrive, nous commençons par indemniser le bailleur. Il est payé sous un mois. 

En parallèle, nous prenons contact avec notre client pour comprendre la situation et trouver une solution pour le remboursement, à travers la mise en place d’un échéancier par exemple. S’il ne respecte pas son engagement, nous entamons alors les procédures légales au nom du propriétaire. 

Combien avez-vous de clients ? 

Nous avons un peu plus de 4 000 locataires sur toute la France. Ils habitent principalement dans des grandes métropoles et les grandes zones urbaines comme Paris, Lyon, Lille, Bordeaux… 

Près de la moitié de nos clients sont en CDI. Entre 15 et 20 % d’entre eux sont freelances ou chefs d’entreprise. Les autres sont des retraités et des étudiants, y compris des étudiants étrangers. 

Avez-vous des projets en cours de développement ? 

Nous avons lancé une garantie de loyers impayés (GLI) à la charge du propriétaire il y a un mois et demi. Mais nous avons fait ça à notre façon : de manière totalement digitale et avec notre système de scoring. Ce projet est né pour répondre à la demande de nos partenaires, les agents immobiliers et les propriétaires notamment, qui apprécient notre façon de travailler, notre sérieux et notre rapidité. 

Désormais, nous proposons deux options pour un bail : soit une garantie à la charge de l’occupant, soit une assurance pour le bailleur. Nous avons voulu créer un parcours simple qui permette de toujours trouver une solution : pour le propriétaire qui veut s’assurer, pour le locataire qui a besoin d’aide pour mettre en avant son dossier et pour l’agent immobilier qui veut sécuriser son portefeuille. 

À lire également